Avril–Juin 2004

Éditorial

Action de grâces et reconnaissance

Abbé Bruno Le Pivain

L’action de grâces s’adresse à Dieu, la reconnaissance aux hommes. L’une et l’autre font bon ménage. L’une ne peut se passer de l’autre.

La Passion

« Le film »

Abbé Vincent Richard

C’est l’heure du Festival de Cannes, au moment d’envoyer ce numéro à l’impression. « Le film » de Mel Gibson n’est pas invité sur la Croisette. Il n’a pas gagné la faveur des gens savants, ou réputés tels. Peut-être gêne-t-il. Mais comment contester qu’il est devenu ce qu’on appelle maintenant — aussi savamment — un « phénomène de société » ? Un curé de paroisse témoigne.

Une Passion révélatrice

Fr. Olivier Thomas Venard o.p.

Le film est aussi un « révélateur » fulgurant, trempé dans le bain d’une société… ou de l’Église. Une étude profonde, ferme et ouverte, cordiale et incisive, permet d’y voir plus clair : « Tant sur le plan artistique que sur le plan religieux, nous sommes donc en présence d’une œuvre assez significative de l’état actuel de la culture pour qu’il vaille la peine de s’y attarder. »

Homélies pascales

Abbé Raymond Centène

On se souvient de « Vos yeux belle marquise me font mourir d’amour » et de ses anagrammes. Une question : s’agit-il ici d’un film controversé sur la Passion du Christ, d’un film sur la Passion controversée du Christ ou d’un film sur la Passion du Christ controversé ? Ou quelle est la controverse ?

Stabat Mater dolorosa…

Jean-Louis Massoure

La Mère de douleurs, si splendidement campée dans la scène de la descente de Croix de ce film, a marqué les spectateurs… Dans la vie chrétienne d’un petit village de montagne, non loin de Lourdes, elle est aussi présente.

Le Juste de La République de Platon et le Serviteur souffrant d’Isaïe

Olivier Henri-Rousseau

Platon, Isaïe : le rapprochement est inédit, inattendu. Mais il est une clef de la Passion : « Jésus, cependant, se taisait. »

Les aspects médicaux de la Passion de Jésus

Jean-Maurice Clercq

« Le sacrifice visible est le sacrement ou le signe sacré du sacrifice invisible », écrit saint Thomas d’Aquin. Ainsi du sacrifice du Christ, l’Amour offert.

Vie de l’Église

Heureux du ciel

Abbé Bruno Le Pivain

Il y a dix ans, le Professeur Lejeune retournait à la Maison du Père, au matin de Pâques. « Il est l’exemple d’une vie pour la Vie », a dit le Cardinal Angelini. L’expression dit si bien qui était cet ami de Jean-Paul II.

Hommage au Professeur Lejeune

Jean-Marie Le Méné

A l’occasion de l’hommage solennel qui lui fut rendu en février 2004 à Rome, voici ce texte, écrit par son gendre, qui est aussi le Président de la Fondation Jérôme Lejeune. Pour mieux connaître « le serviteur héroïque, l’amoureux, le poète, "le ravi des temps modernes", le "chanteur de la vie"… »

Symphonie de la vie

Jérôme Lejeune

Quelques pensées du Professeur Lejeune, rassemblées par la Fondation.

Société

Le fruit de l’avant-dernier mystère

Fabrice Hadjadj

De manière piquante et finalement miséricordieuse, voici une réflexion décapante sur ce qu’il est convenu d’appeler « la bonne mort ». Un « éloge de l’euthanasie » qui est aussi une démystification du langage.

Le Code civil naissant et la propriété

Xavier Martin

Le Code civil a été promulgué il y a deux cents ans. Il est intéressant de voir comment, au lendemain des confiscations qui donnèrent lieu à l’émergence des « biens nationaux », le législateur résolut la délicate affaire du droit de propriété… et ce qu’il en reste aujourd’hui.

Snobissimo

Pierre Gardeil

Après « Liberté, égalité, fraternité » (Kephas 9), avant la laïcité (Kephas 11), voici le snobisme. Entre la devise bien connue et l’idéal divinisé, n’est-il pas le ressort omniprésent, souvent débusqué par la satire, de mécanismes sociaux qui ne trompent finalement que ceux qui le souhaitent ?

Magistère

L’instruction Redemptionis sacramentum

Abbé Albert Jacquemin

Elle avait été annoncée dans l’Encyclique Ecclesia de Eucharistia vivit. Beaucoup l’attendaient, pour la craindre ou l’espérer. Apporte-t-elle du nouveau ? Quel impact réel aura-t-elle ? La liturgie, c’est « la source et le sommet de la vie chrétienne ».

Note à propos de l’admission des femmes au service de l’autel

Rencontres

Un éditeur catholique à Genève : Pour une culture eucharistique

Entretien avec Grégory Solari

Kephas n’aurait pas existé sans les éditions Ad Solem. C’est donc une joie, à l’occasion du dixième anniversaire de cette maison qui porte haut les aspirations catholiques au cœur de Genève, de faire le point avec des amis qui ne manquent pas d’allant. Le prochain numéro de Kephas proposera un ensemble de recensions pour mieux connaître cette maison d’édition pas comme les autres.

Respiration poétique

Le Belem à Port-Vendres

Pierre Parcé

Corne d’abondance

Michel Serres

Nous avons la bonne fortune de présenter aujourd’hui un texte du philosophe Michel Serres, qui démonte comme personne les façons modernes d’hôpital, lesquelles illustrent — qui l’eût cru ? — la part de hasard bienfaisant qui préside à la naissance des choses ! Et nous qui pensions risquer notre vie dans des lieux du moins aseptisés par la raison la plus exigeante ! Drôle, suggestif, savoureux… nous remercions vivement l’illustre philosophe de ce beau cadeau !

Vie du monde

Nouvelles du Kosovo

Augustin Robert

Comme beaucoup de conflits locaux — aux enjeux plus vastes —, celui du Kosovo, après avoir occupé pendant quelques temps la une des medias, est retombé dans l’oubli. La situation est-elle assainie ? Un peu d’histoire permet d’y voir plus clair, en même temps qu’une analyse attentive.

L’Ottoman libéré

David Adrian

Une carte postale régulière par courriel : c’est un moyen savoureux, quand on ne manque pas d’imagination, de garder le lien avec ses amis en même temps que de leur faire découvrir de manière originale et pittoresque un pays d’accueil, ici la Turquie.

Culture

Sanctuaires de l’Aventin

Pierre-Yves Fux

L’Aventin tient une place à part dans les promenades romaines. Qui trouve la chaleur de la Ville trop moite ou pesante, son bruit trop assourdissant, son rythme trop enlevé, n’a qu’une chose à faire : monter, par le Caelius ou par le côté du Tibre, vers Sainte-Sabine et ses alentours, y demeurer un après-midi, une soirée, puis redescendre, retrouver de nouveau la Ville éternelle, requinqué.

Saint-Michel d’Aiguilhe

Dominique Bonnet-Saint-Georges

Le paysage du Puy ne laisse pas indifférent, son architecture non plus. Mais quel sens peut donc avoir cette ascension vers cet « étrange petit bijou d’architecture », selon l’expression de Mérimée, qui se dresse comme un défi en face de la ville mariale ? à moins que ce ne soit une invitation à percer son secret…

Quelques propos sur l’attention chez Simone Weil

Nicolas Henri-Rousseau

La philosophe bien connue suscite une littérature toujours plus abondante. Il est vrai que son parcours singulier, des Upanishads et de la Grèce à l’adoration eucharistique en passant par la défense de la classe ouvrière et les amitiés avec Gustave Thibon ou le Père Perrin, oblige à réfléchir. Ici, le secret demeure, d’une certaine manière. Mais quelques idées forces dominent une pensée vigoureuse. Le thème de l’attention est de celles-ci.

Notes de lecture

Littérature et Théologie, une saison en enfer. Thomas d’Aquin Poète Théologien. (O. T. Venard o.p., préface de A. Michel), par A. Contat — Les cahiers du roseau d’or — No1 : Les romanciers et le catholicisme (Collectif), par P. Gardeil — L’Église et la vie religieuse dans la France moderne (XVIe–XVIIIe siècle) (B. Hours), par Ch. Despeche.

Varia

La télé sans écran

La vérité vous rendra libres

Monsieur Telescope

La Passion du Christ (de Mel Gibson), Les origines du christianisme vues par Prieur et Mordillat sur Arte, une supplique à un évêque attendu, Monsieur Télescope avait du grain à moudre. Il reste de la place pour un courrier touchant d’un de ses amis, lecteur par hasard de Kephas.