Janvier–Mars 2005

Éditorial

Mysterium fidei

Abbé Bruno Le Pivain

Début février : le Saint-Père est à l’hôpital. Les medias font le siège, prodiguent leurs conseils ou témoignent de leur étonnement. Humainement, c’est vrai, le déroulement des événements échappe aux logiques du monde. L’Église est un mystère de foi. Jean-Paul II, même silencieux, prêche pour confirmer ses frères dans la foi.

Étude

Le christianisme post-métaphysique a-t-il un avenir ?

Michel Collin

Modernité, sécularisation, laïcisme, consumérisme etc… Face à ces nouveaux « défis », la tentation est grande de chercher pour le christianisme d’autres modes d’être, d’autres manières de penser la relation au monde, moins contraignants. Sans ignorer ni craindre le tournant actuel, il serait cependant vital de consentir l’effort d’un approfondissement y compris philosophique, justement pour rejoindre les nouvelles interrogations.

Dossier

Les Journées paysannes

Entretien avec Jean-Louis Laureau

« Nous sentions bien que ce qui hantait nos esprits et nos cœurs, allait bien au-delà de l’agriculture ou de la ruralité. » : c’est ainsi que sont nées les « Journées paysannes », à la fin des années 80. Elles sont un lien entre ces paysans qui, pour être eux-mêmes vitalement liés à la terre, veulent aussi l’être au ciel.

Culture de la vigne et vin source de culture ?

Marc Parcé

La « question viticole » fait régulièrement la une des journaux. « Le fond du problème n’est pas technique ou économique, il est éthique », assure Marc Parcé. Une éthique où le travail manuel est le « centre spirituel » d’une vie de paysan, où le vin est lui-même source de culture.

Agriculture, développement et lien à la terre

François Vienne

L’économie du « développement durable » ne pourra pas faire celle d’une agriculture durable. Celle-ci passera par une remise en cause de la libéralisation incontrôlée des échanges agricoles et la redécouverte du respect de la terre, qui est respect de la vie.

Société

Sur la laïcité

Pierre Gardeil

Après Liberté, égalité, fraternité (Kephas 9), puis Snobissimo (Kephas 10), voici la laïcité promise. Célébré à l’envi, chanté sur tous les airs, le concept demeure pourtant un peu flou, spécialement dans sa version hexagonale. À moins qu’on ne puisse le comprendre comme l’affrontement d’une idéologie avec une civilisation.

La loi française sur le divorce : une nouvelle réforme

Entretien avec Jean Villacèque

L’histoire de la réglementation sur le divorce en France connaît un nouvel épisode avec la loi du 26 mai 2004, entrée en vigueur le 1er janvier 2005. Maître Villacèque y voit deux éléments saillants : « la répudiation, d’une part et ensuite la facilitation du divorce dit amiable. » Il n’est pas sûr non plus que la dignité de la femme en sorte renforcée.

Culture

Photographie

Pierre Parcé

Mots endormis

Henri Michaux

C’est à l’Immaculée Conception qu’est consacré ce poème tiré d’un recueil lui-même inspiré par le thème de la conversion chrétienne.

Spiritualité

Nos Pères dans la foi… Les hymnes de saint Éphrem

Un moine de Randol

Où l’on découvre comment saint Éphrem de Nisibe fut indirectement l’un des Pères de la foi en Auvergne. Parmi ces hymnes, en voici l’une, qui chante la puissance divine dans l’Eucharistie, bien venue en cette année.

La substance, clef de la présence eucharistique

Abbé Antoine Galles

« Avec toute la tradition de l’Église, nous croyons que, sous les espèces eucharistiques, Jésus est réellement présent. (…) C’est pourquoi la foi nous demande de nous tenir devant l’Eucharistie avec la conscience que nous sommes devant le Christ lui-même. (…) L’Eucharistie est mystère de présence, par lequel se réalise de manière éminente la promesse de Jésus de rester avec nous jusqu’à la fin du monde. » (Jean-Paul II, Lettre apostolique Mane nobiscum, Domine, pour l’année eucharistique)

Écriture Sainte

Monothéismes et Révélation

Père Henri Cazelles

Le dialogue interreligieux tourne souvent autour des trois grands « monothéismes ». Le terme lui-même est sujet à caution. Sans doute n’est-il pas inutile de relire dans la Bible ce qui est dit de Dieu.

Vie de l’Église

L’évangélisation aujourd’hui en Russie

Don Patrick de Laubier

Que devient le christianisme en Russie, quinze ans après la chute du communisme ? La nouvelle liberté religieuse, accordée par une loi du 27 octobre 1990, n’est pas sans danger pour une Église orthodoxe que la nouvelle situation politique exposait à l’instabilité. Cette nouvelle donne n’est pas sans influencer les rapports orageux avec l’Église catholique, jugée prosélyte. Où chercher l’unité ?

Culture

La Pietà de Giuseppe Ungaretti : apologie ou blasphème ?

François Amanecer

Le thème de la pietà est sans doute l’un des plus présents dans l’art religieux, peut-être également l’un des plus sensibles. Ici, le poète alexandrin, marqué durement par la guerre où sa foi s’était brisée, revient au Dieu de son enfance par la Vierge de pitié.

Visages de Rome

Le Capitole et l’autel du ciel

Pierre-Yves Fux

Rome, Ville éternelle, était déjà la Ville, avant que Pierre n’y vienne annoncer le Christ pour qu’elle soit, selon le mot de Dante dans le Purgatoire, « quella Roma onde Cristo è romano », cette Rome d’où le Christ est romain. En face — ou à côté — du Capitole et de la Louve se dresse Sainte-Marie-in-Aracoeli, « l’église du Sénat et du Peuple romain », avec son fameux Santo Bambino. Non, Rome n’est pas une ville comme les autres.

Notes de lecture

Un regard neuf sur le Génie du Christianisme (Dominique Laplane), par Pierre Gardeil — Qumrân et les Manuscrits de la Mer morte. Les hypothèses, le débat (Bruno Bioul), par Mgr Paul-Marie Guillaume — La Bible au Moyen-Âge (Guy Lobrichon), par Guillaume Lenormand — Weygand — Années 1940–1965 (Georges Hirtz), par Dionysos Balouiré — L’école des illusionnistes et Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie. Troubles de la mémoire — Préventions et remèdes (Élisabeth Nuyts), par Isabelle Solari — Refonder l’école catholique (Jean-Daniel Nordmann), par Bruno le Pivain.

La télé sans écran

Hiver

Monsieur Télescope

Une « télé » où il est plus question de journaux que de télé et qui se termine en fanfare sur la geste des rugbymen emmenés par le cadet de Gascogne Fouroux.