revue-kephas.org
Image default
Spiritualité

Redécouvrez les bases d’une vie épanouie loin des frustrations quotidiennes

Rate this post

Je suis VRAIMENT ravi de vous présenter cette nouvelle vidéo pour que votre vie se construise sur des bases solides et que vous n’ayez ainsi plus à vivre des situations de vies compliquées. Découvrez ou plutôt redécouvrez quelles sont ces bases dans cette vidéo.

Et vous, est-ce que vous vivez votre vie à partir de ces bases ? Laissez un commentaire pour partager votre avis sur les bases d’une vie épanouie.

Transcription texte de la vidéo :

Bonjour tout le monde, bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog http:///. Je suis ravi de vous retrouver pour faire cette vidéo avec vous qui est une vidéo un petit peu spéciale, un petit particulière.

Pourquoi ? Parce que depuis octobre 2011 que j’anime ce blog, je lis beaucoup de vos messages, vos commentaires. Actuellement, je suis en train de répondre aux frustrations dont vous m’aviez parlé au cours du mini sondage que je vous avais posé il y a quelques semaines. Je me suis aperçu d’une chose très importante. Pour la plupart d’entre vous, ce ne sont pas des problèmes liés à la méditation que vous rencontrez, mais ce sont plus des problèmes de fond au niveau de votre vie, ça peut être des problèmes de santé, des problèmes de dépression, des problèmes de manque de confiance, de manque d’argent, d’angoisse…

C’est vraiment ça qui vous pose problème, et je me suis demandé ce qui pouvais vous être utile, ce qui pouvait profondément vous rendre service pour que ça avance, parce que si j’ai ce blog, c’est que ça me tient à cœur que vous obteniez des changements, qu’il y ait des choses qui évoluent dans votre vie.

C’est pour ça que je fais cette vidéo, que je fais ce blog, et que je me suis demandé ce qui était vraiment le plus important pour que ça puisse changer pour vous, c’est que votre vie soit construite sur des bases solides, que cette situation de crise que vous vivez, que ce soit par la dépression, une mauvaise santé, une crise familiale, que ces situations ne puissent plus avoir lieu, qu’elles ne puissent plus apparaitre. Si votre vie est construite sur des bases solides, le terreau n’est plus fertile pour ça, et en plus vous avez des filets de secours au cas où quand votre vie est construite sur des bases solides.

En plus avec la méditation, la spiritualité, vous pourrez vivre ces choses-là à un tout autre niveau. Laissez-moi vous donner un exemple pour illustrer ce point. J’étais il y a quelques jours avec Noémie qui est une bloggeuse spécialisée dans l’alimentation et qui me parlait des problèmes de peau que certaines personnes rencontraient et elle disait que si on se contente de mettre une crème, si on se contente de travailler sur l’effet engendré par ce problème, qu’on ne travaille pas sur la cause en amont. Elle me disait que souvent c’était parce qu’on ne mangeait pas de la nourriture de qualité et que du coup notre corps voulait évacuer les éléments toxiques et que ça se traduisait par des problèmes de peau. Elle me disait que si on ne travaillait pas sur la cause, c’est-à-dire que si on ne transforme pas son alimentation, on a beau mettre la meilleure crème du monde, les mêmes problèmes reviennent.

Si vous utilisez la méditation, la spiritualité de la même façon, comme une sorte de pommade, vous n’allez pas changer les causes en amont qui amènent ces situations de crise et donc vous n’allez pas construire votre vie sur une base heureuse, épanouie et c’est vraiment dommage.

Je fais cette vidéo pour vous dire que quelle que soit votre situation actuelle vous pouvez dès aujourd’hui, dès maintenant commencer à construire des bases solides, des bases durables. Quelles sont ces bases ? Ce sont vraiment des choses toutes simples, toutes bêtes et qui nous échappent. C’est simplement faire des choses qu’on aime, gagner sa vie en faisant des choses qu’on aime, qu’on apprécie, tout entouré de gens qu’on aime, qu’on apprécie, qu’on soit content de les voir, qu’on passe un bon moment, que ce soit agréable. C’est nourrir son corps convenablement, c’est nourrir son esprit avec des informations de qualité, c’est prendre le temps de faire les choses les unes après les autres au lieu de faire 10.000 choses à la fois et que rien ne soit terminé. Ce sont vraiment des choses basiques dont je vous parle, des choses absolument simples, et  pourtant on n’y fait pas suffisamment attention.

Et vous venez me voir, vous m’écrivez en m’expliquant votre situation de crise, de votre problème de vie. Je trouve que c’est dommage parce que je peux vous donner des exercices, des petites recommandations, mais c’est un petit peu comme l’histoire de la pommade, on travaille sur les effets, on essaye de voir et de corriger ce qui provoque la douleur, mais si en amont la cause n’est pas modifiée ça va inévitablement se reproduire.

Si vous méditez en partant sur de bonnes bases, vous appréciez votre vie, vous aimez ce que vous faites, les personnes qui vous entourent, vous pratiquez la méditation, vous vous intéressez à la spiritualité, c’est absolument extraordinaire. Ça fait partie des causes qui sont à l’origine de votre bonheur, de votre épanouissement, de votre réussite personnelle. Ce n’est pas simplement une pommade pour corriger des effets. C’est très très important.

Je vais vous proposer très bientôt de nouvelles thématiques dans le club que j’anime et qui vont aller dans ce sens. Je me suis demandé qui avait au monde le mieux réussi ça, c’est Léo Babauta qui est l’auteur du blog http://zenhabits.net/, en français ça a été traduit en partie par Olivier Ronan avec le blog http://www.habitudes-zen.fr/. Il a transformé sa vie durablement en quelques années. C’était quelqu’un qui en 2005-2006 était en surpoids, fumait, était endetté… ça n’allait pas du tout pour lui. En quelques années, tous les mois en changeant une petite chose, ça peut être le 1er mois se focaliser uniquement sur l’arrêt de la cigarette. Une fois que cette habitude-là est prise, est ancrée, je passe à autre chose. Je transforme mon alimentation le mois suivant, je ne me focalise que là-dessus, et le mois d’après je me focalise sur faire un petit peu d’exercice… L’idée c’est ça, c’est de construire en douceur sur des bases solides, sur des bases durables. Aujourd’hui, Léo Babauta c’est quelqu’un qui inspire des milliers de personnes. Je fais partie de son club. Il y a plus de 6.000 personnes qui en bénéficient dans le monde, et je trouve que c’est extraordinaire. C’est vraiment très simple. Ce sont des petites choses qu’on met tous les mois bout à bout. Ce n’est vraiment pas quelque chose de compliqué. On créée un terrain qui n’est pas du tout fertile pour une situation de crise, pour une situation compliquée.

C’est ça que je voudrais vous transmettre, que ce soit à travers mon blog, à travers mon club. Je vais y ajouter personnellement une dimension supplémentaire parce que je suis persuadé que c’est la clé, c’est qu’au-delà de ce que vous faites, habituellement on vous donne une technique, on vous dit comment faire en plusieurs étapes pour obtenir ce résultat, des types d’exercices physique, des exercices de toute sorte de formation. Je vais rajouter à tous ces exercices là une autre dimension qui est la dimension plaisir. Faites-vous plaisir, amusez-vous, que ce soit agréable, que quand vous le faites-vous vous sentiez bien. Au-delà de ce que vous pouvez faire comme activité au quotidien, le plus important c’est comment vous le vivez, comment vous le ressentez.

Je peux vous assurer que si je vous mettais le Dalaï-Lama ou Rafael Nadal si vous voulez faire du tennis  mais que vous n’avez pas envie de faire les exercices, que vous n’avez pas envie de vous entrainer, que ça vous embête, vous n’obtiendrez pas de résultat. A l’inverse, si je vous donne des exercices de méditation assez simples et que vous les faites avec cœur, avec entrain parce que vous savez que vous vous faites du bien, parce que vous vous faites plaisir, parce qu’enfin vous faites des choses agréables, ce ne sont plus des choses par obligation, vous allez obtenir des résultats. Je le sais parce que je le vis.

Vous ne m’avez pas connu précédemment, mais en 2010 ou même avant, ma vie n’était pas très drôle. J’en avais marre. J’ai voulu changer des petites choses comme ça, de faire des choses que j’aime, d’animer ce blog, d’animer mon club, de rencontrer des gens géniaux quand je suis à Paris… Actuellement vous me voyez dans cette vidéo, je suis chez une amie qui m’a prêté son éclairage. Rencontrer des gens géniaux comme ça, ça aide vraiment. Je voudrais que vous le viviez à votre tour.

Je suis sûr que vous pouvez le vivre à votre tour, sans forcément la méditation, mais dans votre thématique à vous, qui vous tient à cœur, en y allant comme ça tout doucement, petit à petit, parce que ça change votre vie et que vous faites des choses qui sont agréables. Là quand vous méditez, vous revenez dans votre quotidien, pas seulement quand vous êtes en méditation, vous vous sentez bien. Alors que quand vous êtes dans une situation de crise, vous allez faire des exercices de médiation, vous vous sentez bien sur le coup, et vous retournez dans votre quotidien, et là c’est moins drôle, et là on retombe. C’est vraiment dommage.

C’est vraiment le message que je voulais vous faire passer dans cette vidéo, c’est de toujours revenir aux bases, c’est-à-dire de faire des choses au-delà de ce que vous faites, que ce soit agréable, que vous vous sentiez bien, que ce soit du plaisir, que vous vous fassiez du bien, sortir de ce cercle où on fait les choses par obligation.

J’étais d’ailleurs il y a quelques jours avec Fred qui est un ami que j’ai rencontré et qui va partir pour une longue retraite au Bhoutan de plusieurs années, de 4 ans il me semble. Je lui disais qu’il faisait vraiment un gros truc, je lui demandais si ça ne l’inquiétait pas parce que ça allait être long. Il m’a répondu que ça lui tenait à cœur, que c’était une belle expérience, qu’il avait envie de le faire. En même temps, il me disait que ça ne convenait pas à tout le monde. Il y a des personnes pour qui aller là-bas serait une grosse contrainte et ils le vivraient mal, donc ce n’est pas fait pour tout le monde.

Je fais un petit peu le parallèle avec nous vies, c’est que souvent on fait des choses qu’on a pas forcément envie de faire parce qu’on se sent obligé. Imaginez d’être obligé d’aller faire cette retraite avec Fred alors que vous n’en avez pas envie. Souvent on fait ça quand on fait un métier qu’on aime pas, qu’on est avec des personnes qu’on n’apprécie pas. Après on s’étonne d’être en crise, que dans notre vie ça ne fonctionne pas. On a du mal à le voir mais en fait c’est assez bête, c’est assez simple.

L’idée c’est de petit à petit de changer des éléments, des ingrédients tous les mois et on construit comme ça sur des bases solides. Toujours. J’insisterais là-dessus encore parce que c’est primordial que ce soit agréable, que vous vous fassiez plaisir, que vous aimiez ce que vous faites, que vous ne vous obligiez pas à faire des tonnes de choses impossibles et par obligation, qui vous embêtent. Je construits comme ça sur des bases saines, des bases solides et c’est comme ça que vous aurez une vie épanouie, une vie heureuse.

Je voulais faire cette vidéo pour partager avec vous ce message. En même temps, je sais que ce qui aide bien c’est d’avoir un petit accompagnement. Je vous proposerais de rejoindre mon club régulièrement parce que je vais créer des thèmes tous les mois, dans la même logique que ce que fait Léo Babauta aux Etats-Unis, avec des petites choses à changer, des petites habitudes à modifier, mais toujours en gardant cet état d’esprit où on fait les choses pour soi, on se dit qu’on construit sa vie sur des bases saines. Si vous voulez arrêter l’addiction à la cigarette par exemple, faites-vous du bien, faites-vous plaisir. Ce n’est pas une contrainte. Dites-vous le bien parce que sinon vous allez rechuter, ça ne marchera pas. On avance comme ça petit à petit.

Dans le club, ce que je ferais c’est que j’échangerais avec vous pour savoir par où commencer, ce qui serait le plus approprié pour vous par rapport à votre situation. Je serais ravi de faire ça, de voir vos vies se transformer parce que j’adore quand je reçois des messages de certains des membres de mon club qui me disent « merci Jonathan, continue. C’est vraiment génial ce que tu fais ». Je suis vraiment super heureux. C’est ça qui me donne l’énergie de pouvoir continuer, d’aller de l’avant.

Je serais ravi de vous retrouver si vous rejoignez le club. Sinon, je serais ravi de continuer à échanger avec vous sur le blog ou à travers les emails.

Par contre, si vous m’écrivez des emails, je suis désolé si je prends un petit peu de temps, je suis de plus en plus sollicité, ça me tient à cœur de répondre à tout le monde. Je prends parfois un petit peu de temps, j’essaye de faire au mieux. Je suis désolé si ça prend un petit peu de temps. Peut-être qu’un jour je ne pourrais plus répondre à tout le monde. Pour l’instant j’essaye vraiment de le faire au mieux. Je vous le dis si vous m’écrivez par rapport à cela.

De toute façon, vous avez toujours le blog que je vais continuer d’animer parce que j’aime ce que je fais, ça me tient à cœur et j’ai envie de vous montrer que pour que vous puissiez le vivre à votre tour, vous pouvez faire des choses agréables, des choses que vous appréciez qui font que vous vous sentez bien, de construire votre vie de cette façon comme ça il n’y a plus lieu qu’il y ait une crise, il n’y a plus lieu qu’il y ait un problème.

J’étais ravi de faire cette vidéo. Je vous dis à très bientôt pour d’autres vidéos, d’autres thèmes. J’aurais des personnes à vous présenter, des personnes que j’apprécie, que ce soit des méditants, des gens que je rencontre et qui sont géniaux, comme j’avais fait les interviews déjà avec Noémie, Dominique, Luc Geiger, MisterNoStress… Il y en aura d’autres. Restez à l’écoute du blog pour de nouvelles infos. Au plaisir de vous retrouver. A très bientôt.

A lire

Mes 3 habitudes pour rester zen jour après jour.

Irene

Comment la solitude est source de bonheur ?

Irene

Comment méditer sans méditer ?

Irene

Comment faire la différence entre un message venant de l’ego ou de notre intuition ?

Irene

Méditation guidée : S’ouvrir au lâcher-prise pour régler ses difficultés

Irene

Les relations amoureuses vues par un lama

Irene